Le Forum Pédagogique, plateforme de formations entre pairs du réseau mlfmonde, fait peau neuve à cette rentrée : une nouvelle adresse, une nouvelle interface, des propositions de formations de 1h de plus en plus nombreuses, des formations « Recherche » et de nombreux accompagnements de projets vous sont accessibles. L’offre s’enrichit régulièrement grâce aux contributions du professeurs du réseau, et pourquoi pas, bientôt, la vôtre ?

Pour découvrir la plateforme – Accéder à la plateforme

Proposer une formation – Contacter l’équipe du Forum pédagogique

Vidéos des conférences recherche : Année 2018-2019

Prononciation du français 2 : intonation, accentuation de syllabe, liaisons et enchaînements

Nadine de Moras, Associate Professor, BRESCIA UNIVERSITY COLLEGE

Les liaisons et enchaînements constituent un aspect important de la chaîne parlée et de la fluidité orale. Étant donné que les liaisons sont uniques au français et qu’on ne fait pas autant d’enchaînements en anglais, la tendance des apprenants est de prononcer les mots séparément, plutôt que de les assembler en groupes rythmiques. Cela ralentit le discours et donne une impression de langue artificielle non native. Des mots séparés au lieu d’être enchainés, des mots accentués sur la première syllabe au lieu de la dernière et une intonation fautive, créent un accent très marqué, même si tous les phonèmes sont bien prononcés.

De plus, les apprenants qui ne font pas les liaisons ont plus de mal à reconnaître des séquences lorsque celles-ci sont enchainées. Autrement dit, les liaisons et enchaînements sont importants pour la production et la compréhension orales.

Nous verrons les classifications des liaisons et surtout des façons de les enseigner de façon simple avec quelques exercices pour pratiquer ces concepts : lecture à haute voix, mouvements du corps, instruments de musique, et autres activités pour tous les âges.

Télécharger ici le support de la conférence

Enregistrement du 06 juin 2019

L’enseignement de la grammaire pour des élèves non francophones

Nadine de Moras, Associate Professor, BRESCIA UNIVERSITY COLLEGE

Il semble facile de maitriser le concept de l’accord adjectif-nom. Si le nom est féminin, on met un E à l’adjectif. Si le nom est pluriel, on met un S à l’adjectif. Je l’ai déjà répété 100 fois, et pourtant les élèves continuent à ne pas faire l’accord, comme si on ne l’avait jamais vu !

Que se passe-t-il ? L’un des problèmes quand on enseigne ce point de grammaire est qu’on sous-estime la difficulté et les étapes par lesquelles il faut passer. Brûler les étapes n’aide pas les apprenants.

Nous verrons ici pourquoi il est si difficile pour les apprenants de maitriser cette règle et de l’appliquer de façon systématique. Nous verrons les étapes par lesquelles il faut passer, et quelques outils et idées pour enseigner chaque étape, et quelques exemples d’activités possibles.

Télécharger ici le support de la conférence.

Enregistrement du 17 avril 2019

Le genre grammatical

Nadine de Moras, Associate Professor, BRESCIA UNIVERSITY COLLEGE

(Le son de la vidéo a coupé à 31 minutes. Désolé pour ce problème technique)

Le genre est probablement le plus difficile à apprendre pour les non-natifs qui continuent à faire de nombreuses erreurs de type ma rêve jusqu’à un niveau avancé.

D’un point de vue sémantique, rien n’explique que la chemise est un nom féminin alors que le chemiser est un nom masculin. Le genre est déterminé par les terminaisons des mots (par exemple, les mots en –age sont masculins). Toutefois, l’un des problèmes est qu’il y a de nombreuses terminaisons et que plus les élèves apprennent des mots et des terminaisons, plus ils les mélangent. L’enseignement du genre ne semble pas porter de fruits. Les apprenants continuent à faire des erreurs. Les recherches dans ce domaine ont d’ailleurs donné des résultats très limités.

Nous verrons ici comment les enfants apprennent le genre en langue maternelle, pourquoi c’est si difficile à apprendre pour des non-natifs, et comment l’enseigner.

Afin de maitriser le genre, il faut accroitre le vocabulaire de l’apprenant tout en travailler ce point de façon régulière, pendant plusieurs années. C’est toutefois possible, mais avec certaines conditions et du temps.

Télécharger ici le support de la conférence.

Enregistrement du 14 février 2019

Social hosted video URL is empty.

Accompagner l’enfant dans l’apprentissage de son langage

Emmanuelle Canut, Maître de conférence, Université de Lille

Comment guider les professionnels de l’éducation enfantine sur les conduites langagières à mener pour aider efficacement les enfants à apprendre à parler ? Présentation l’articulation entre la recherche sur les modalités d’une interaction langagière adaptée et sa mise en œuvre  concrète dans les structures éducatives, préscolaires et scolaires, pour former les praticiens à une véritable expertise du langage.

Enregistrement du 29 novembre 2018